fbpx

Coralie Portrait

Fabric A Dream c’est l’histoire d’une jeune entreprise française, savoyarde plus précisément, qui a débuté en 2016.

 

 

Tout a commencé en 2015, lors de ma seconde grossesse.
Confinée à la maison pour cause de contractions précoces, j’achetais une machine à coudre pour reprendre tous les ourlets de mes rideaux et pantalons… Bon, il faut bien avouer que coudre des ourlets, cela n’a rien de passionnant. Je cherchais donc à élargir mes travaux puisque cela me plaisait malgré tout.

Mon 1er bavoir pour bébé est né : ce fut un succès auprès de mon entourage! Apparemment, il était top pour une 1ère cousette. Cela m’a beaucoup encouragée, c’est pourquoi je me suis lancée dans la confection de la décoration de chambre de mon Seiya. Armée de ma tablette et de You Tube, c’était parti! En véritable autodidacte, sont sortis de la machine à coudre un tour de lit, une couverture, une guirlande fanion et … un doudou !

Le 1er octobre 2015, mon fils Seiya est né. Un beau bébé a qui ont très vite profité les bienfaits de l’allaitement maternel. Mon pépère se portait “bien”. Comme on dit: il était gros ! Rapidement c’est posé le problème des jeans, petits pantalons et autres bas inconfortables hérités de son frère, qui non seulement l’incommodait, mais en plus de cela ne faisaient absolument pas bon ménage avec la position “grenouille” demandée par le porte-bébé.

La 1ère solution a été de lui mettre des leggings. Très confortables et très souples, ils nous convenaient bien. Mais en décembre à Chambéry, il fait froid. J’ai donc décidé de me lancer dans la confection d’un sarouel, pantalon repéré sur un bébé porté lors d’une réunion Leche League.
Le 1er test fut une réussite totale! A tel point que mes 4 amies, toutes fraîchement mamans d’un petit garçon né en octobre, ont souhaité les mêmes pour leur bébé. Puis la copine de la copine, le cadeau de naissance de la cousine, le cadeau de Noël du plus grand… Mon 1er fils, Joaquin, alors âgé de 2 ans, réclamait lui aussi ses pantalons ! La machine était lancée !

Je suis quelqu’un d’assez entreprenante et la condition de mère au foyer ne me satisfait pas pleinement. Je voyais en la couture un moyen de m’épanouir socialement pendant mon congé parental.
Puis on m’a proposé de participer au marché de Noël artisanal de la Motte Servolex. J’ai accepté sans trop savoir à quoi m’attendre. Des heures, des soirées et des semaines de préparation pour étoffer un véritable stock. Je ne m’attendais pas à ce qui est arrivé ensuite. Des dizaines de ventes se sont enchaînées ce week-end là, j’ai écoulé les 3/4 de mon stock en deux jours! J’étais ébahie!! Mes 1ères clientes, dont beaucoup sont devenues mes amies, ont adhérées au concept du sarouel né à l’époque sous le nom de CoudsCouds Coco .

Il était pour moi hors de question de laisser la source se tarir, c’est pourquoi après avoir vécu 6 mois à l’étranger, je suis revenue en France avec la ferme intention de créer ma micro-entreprise. J’ai donc travaillé d’arrache-pied pour concevoir une logique entrepreneuriale et c’est avec mon amie Nathalie que nous avons fondé Fabric A Dream: nom, logo, produits… nous avons tout façonné ensemble. Je m’occupais des vêtements et de la vente, elle concevait et cousait vos porte-bébés.

Après quelques mois, nous avons décidé de nous séparer, en très bons termes je précise (pock ma Nathalie!!). Je lançais l’entreprise à pleine vitesse et souhaitait en faire mon travail à temps plein, elle avait déjà un emploi très prenant et il nous était difficile d’avancer au même rythme.
En 2016, Fabric A Dream est devenue officiellement une auto-entreprise, ou entreprise individuelle comme on dit maintenant. Quelle fierté!

Puis la vie a mis une petite épreuve sur mon chemin puisqu’en juillet 2017 je me suis séparée du papa de mes garçons. Fabric A Dream fonctionnait mais il me fallait un salaire fixe sûr afin d’assurer le quotidien de mes petits. C’est pourquoi en septembre 2017 j’ai retrouvé le chemin du collège avec mon travail de professeur. Je suis aujourd’hui à temps plein en tant que professeur de français de la 6ème à la 3ème et professeur d’histoire-géographie en 4ème et 3ème. J’adore mon métier! Je le trouve passionnant mais oui, je l’avoue, il est aussi très très prenant et fatiguant.

Cependant, impossible pour moi de lâcher l’entreprise et la couture car c’est aussi mon moment de détente, mon moment d’évasion. Je prends un plaisir incroyable à choisir pour vous les plus jolis motifs et à les accorder aux plus belles couleurs pour créer des vêtements uniques. Le concept du sarouel évolutif est très prisé. Vous êtes de plus en plus nombreux à en saisir l’utilité, la praticité, le confort et l’originalité. Quand on goûte au sarouel, on a généralement du mal à enfiler un jeans slim à son petit!

La demande est telle que depuis l’été 2019, ce site de vente en ligne à vu le jour. Je ne suis plus seulement couturière ni créatrice, je suis également devenue conceptrice de site internet, commerciale et vendeuse! Cela me plaît beaucoup et je continue actuellement à me former pour évoluer encore plus et plus vite. J’ai beaucoup de demandes de nouveaux modèles, j’en en tête plein de beaux projets mais je cours après le temps!
J’ai la chance d’être en couple avec un homme formidable qui me soutient énormément et m’épaule dans ce projet, c’est pourquoi je suis certaine aujourd’hui de la pérennité de ma petite entreprise, et je l’en remercie grandement.

En achetant mes cousettes, vous faites vivre l’artisanat français. Vous participez à développer notre savoir-faire, vous nous faites vivre mais vous adhérer également pleinement à un projet éthique. Le sarouel évolutif est porté par les Bébés pendant de longs mois grâce à sa forme particulière. Vous pouvez les collectionner car ils sont tous aussi beaux les uns que les autres. Je choisis soigneusement mes fournisseurs et il s’avère que la qualité est au rendez-vous. C’est une garantie d’un tissu répondant aux normes Oeko-Tex®, confort, élasticité et résistance. Tous les sarouels de mon aîné sont passés par Seiya et ont pour beaucoup été donnés par la suite…Jamais un trou aux genoux!

Vous l’avez compris, Fabric A Dream c’est l’histoire d’une vie. Ma nouvelle vie de Wonder-maman chef d’entreprise. Et je ne l’échangerai pour rien au monde!

Merci d’être là au quotidien, de me soutenir, de me recommander, de penser à mes cousettes pour vos cadeaux, de m’accompagner et de me rendre visite sur les marchés.

MERCI à toutes et à tous!

Avec toute ma gratitude,
Coralie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Badge de confiance